Chapitre 1-int © DR

En 1945, Jacques Dessange quitte sa Sologne natale et le salon de coiffure de son père pour rejoindre Paris.
Alors âgé de 20 ans, il maîtrise à la perfection les coupes de cheveux et la taille de barbe des hommes, mais c’est la coiffure pour dame qui le passionne. Dès cette époque, l’esprit visionnaire de Jacques Dessange se manifeste. Il souhaite libérer les femmes des coiffures crêpées et des crans plaqués de l’après-guerre. Alors employé par le célèbre coiffeur Louis Gervais dans son salon de Trouville pour une saison, il fait de son manque de technique un atout, et innove en mettant plus de mouvement dans ses coupes. Lorsque la gérante du salon lui demande pourquoi, il répond « Une coiffure vit, madame. Lorsqu’une femme bouge la tête, ses cheveux doivent suivre », créant sans le savoir les prémices de ce qui deviendra, entre autres, l’une de ses signatures : le célèbre Coiffé-Décoiffé.

Il devient rapidement le coiffeur vedette du salon et sa renommée s’étend à toute la profession. En 1954, alors âgé de seulement 29 ans, il ouvre son premier salon en plein cœur de Paris au 37, avenue Franklin D. Roosevelt, à mille lieues d’imaginer l’empire qu’il est sur le point de créer.

Des mannequins aux actrices, il devient le coiffeur que le tout Paris s’arrache et il apprend à s’entourer de personnes talentueuses qui sauront l’aider à accomplir ce qu’il entreprend.

Légende Photo : 1970 – Jacques Dessange coiffe à l’occasion d’une représentation devant des dizaines de coiffeurs ©DR

<Chapitre suivant>