Chapitre 4 - Angers St Julien - intérieur

Sur le modèle du salon rue Bonaparte « Camille Albane pour Jacques Dessange », M. Dessange et Jeanne Dereux imaginent une franchise. À partir de 1994, l’enseigne Camille Albane est alors proposée en priorité aux franchisés Jacques Dessange et à leurs meilleurs coiffeurs. La confiance, la transmission et le savoir-déléguer ont toujours été des piliers forts pour les deux enseignes permettant ainsi de faire évoluer les collaborateurs ambitieux et volontaires.

Les franchisés Jacques Dessange peuvent alors développer leur activité tout en bénéficiant de l’expertise du Groupe en devenir. Cela leur permet ainsi d’ouvrir un autre salon et d’avoir un réel atout : occuper un nouveau secteur du marché au sein de leur ville. Ils peuvent y faire progresser leurs équipes tout en touchant une nouvelle clientèle.

Face au développement rapide de cette nouvelle franchise, une grande attention est portée au respect du concept et des valeurs de la marque. C’est ainsi qu’ouvre l’Académie Camille Albane en 1996, permettant aux collaborateurs de venir se former régulièrement pour assurer une cohérence des techniques et de l’image à travers tout le réseau.

Toujours à l’écoute des besoins des clientes en salon, l’enseigne Camille Albane lance en 1999 ses propres produits capillaire puis peu après, sa ligne de maquillage, le tout distribué exclusivement dans ses salons. Pour rendre l’expérience en salon encore plus exclusive, l’accent est mis sur la coloration, si chère à Camille. Tous les collaborateurs sont formés pour posséder une parfaite maîtrise de la colorimétrie, faisant de Camille Albane la référence haut de gamme en matière de couleurs.

Le concept « coiffeur-coloriste-maquilleur », concept phare de la marque Camille Albane, lancé en 2004 ne naît d’ailleurs pas par hasard. Camille trouve frustrant de devoir faire passer la cliente d’expert en expert pendant son passage au salon. Elle aime appréhender la transformation de sa cliente dans sa totalité, de la couleur au maquillage en passant par la coupe. Elle l’applique donc à l’ensemble du réseau de franchise, faisant d’un collaborateur unique le contact privilégié de la cliente de A à Z. Véritable atout de la marque, la polyvalence des collaborateurs permet de créer une réelle complicité entre le coiffeur et sa cliente et de lui offrir un confort optimal.

Légende Photo: Dès 1994, les salons Camille Albane se multiplient, offrant la possibilité de vivre une expérience coiffure unique, dans un lieu chaleureux et convivial, partout dans le monde ©DR

<Chapitre précédentChapitre suivant>